Vous êtes ici : Accueil » Nos actions » Travaux » La restauration de la continuité écologique de la Risle aval (tranche 1)

La restauration de la continuité écologique de la Risle aval (tranche 1)

Code de l’action : Restauration CE1.01

Travaux d’aménagement : les 7 vannes et le clapet Gillain

Communes concernées : Pont-Audemer

Maître d’ouvrage : commune de Pont-Audemer

Délégué de maitrise d’ouvrage : SIBVR

AMO : Cad’en

Maître d’œuvre : Egis Eau

Entreprise : SNV maritime

Année de réalisation : 2017

Ou l’histoire d’une rivière qui se décloisonne…

Contexte

La Risle est classée en liste 2 au titre de l’article L214-17 du code de l’environnement qui consiste à assurer la migration des poissons et le transit sédimentaire. Sachant que l’échéance de mise en conformité pour la continuité est échue depuis 2002 (L432-6 du CE), pour préserver le potentiel migrateur de la Risle, il fallait donc agir rapidement et accompagner les propriétaires dans leur mise en conformité.

Le nœud hydraulique de Pont-Audemer est complexe avec ses nombreux ouvrages, ses nombreux bras et ses multiples usages : hydroélectricité, régulation des crues et tourisme (ex. ZPPAUP devenus depuis juillet 2016 des Sites Patrimoniaux Remarquables).

Avec l’aide d’un assistant à maîtrise d’ouvrage, le S.I.B.V.R a élaboré un groupement collectif composé des propriétaires (participation financièrement à l’étude) pour démarrer l’étude globale du nœud.

L’étude est enfin lancée en 2013.

En 2015, l’étude globale du nœud et les premières esquisses sont fournies. Les membres du COPIL ont décidé collégialement d’aménager l’ensemble des ouvrages ce qui permet de maintenir un potentiel hydroélectrique sur la ville et assurer une voie de migration importante.

 

Enjeux & objectifs

L’objectif est d’assurer le retour des migrateurs (truites de mer, saumons atlantiques, lamproies) dans la Risle et le transit des sédiments en rendant transparent les ouvrages bloquants. In fine, l’enjeu de biodiversité sur le bassin de la Risle reste très fort : la reconquête des rivières par les migrateurs est une priorité.

Les aménagements de type passes à poissons, seuil successifs ou bras de contournement sont des moyens pour atteindre l’objectif.

Pont-Audemer sera comme une autoroute à poisson, axe de migration majeur et obligatoire pour atteindre les zones de fraies en amont du bassin.

Actions & travaux

Le clapet Gillain

Premier ouvrage aménagé du nœud de Pont-Audemer, il se situe sur le bras sud et permet de maintenir la ligne d’eau pour les ruisseaux du Pâtissiers et de Carmes. Le dispositif de franchissement retenu est la mise en place de deux seuils avec échancrures profondes accompagnés d’une rampe à anguille en rive droite.

Les travaux ont débuté en septembre lors de la mise en eau basse que la commune pratique pour nettoyer les canaux. Une pêche de sauvetage a été réalisée et nous a permis de faire une belle découverte avec une dizaine de truites de mer……. La remise en eau a été faite en octobre.

Pour compléter le nettoyage annuel des bras de rivière du centre ville réalisé par la communauté de communes de Pont-Audemer, le S.I.B.V.R a décidé en accord avec les services de l’état  et la mairie d’effectuer un léger « curage », de manière à retirer le limon des plateaux et les nombreux détritus essentiellement du verre. Et ce pour redonner à la rivière tout son sens.

Les 7 vannes

L’ouvrages des 7 vannes, deuxième ouvrage à être équipé se situent au sein du lycée Risle Seine. Il a une double fonction : répartiteur des eaux entre bras sud et bras nord et régulateur en cas de crue (délestage du bras sud vers le bras nord).

C’est un bras de contournement avec rangée de plots périodiques associé à une rampe anguille en rive gauche qui a été réalisé. Cet aménagement se compose de 8 seuils (soit 7 bassins) avec 4 échancrures chacun à hauteur variable pour un dénivelé total de 1 mètre environ. Les travaux ont duré 2 mois et la remise en eau a été effectuée le 3 mai 2017.

 

Répartition financière de l'opération

résultats

Les aménagements sont terminés et ont été correctement exécutés.

L’ensemble des ouvrages sur Pont-Audemer sont lié hydrauliquement et plus particulièrement la Brasserie, les 7 vannes, l’ile Staub et leurs aménagements doivent en tenir compte. Afin de se prémunir de légère modification des cotes d’eau au fil du projet, les premiers ouvrages réalisés possèdent des zones fusibles leur permettant un certain ajustement.

Bien évidemment, le projet de la restauration de la continuité écologique de la Risle aval continue et sera complétement terminé lorsque l’ensemble des ouvrages seront aménagés.

En 2017, le déficit d’eau sur la Risle a dénoyé la rampe à anguille sur les 7 vannes ne remettant pas en cause le fonctionnement global des seuils.

Les films des aménagements!!!!

https://www.youtube.com/watch?v=tu9UW0wSPEU

https://www.youtube.com/watch?v=Le225CCNGPk

perspectives

Le projet de décloisonnement du nœud de PONT-AUDEMER doit se  poursuivre par l’aménagement de la Madeleine, du Quai, de l’ile Staub, de la centrale des Baquets et du moulin St Pierre.

La réouverture complète du verrou permettra d’ouvrir 20 kms d’axe principal de la Risle  jusqu’à Glos sur Risle et 40 kms en comptant les bras secondaires de la Risle et les affluents connectés.

Une belle opportunité de retrouver une rivière “sauvage” peuplée de migrateurs.

 

Thématique

  • Continuité écologique

Année

  • 2017