Vous êtes ici : Accueil » Nos actions » Travaux » Gestion d'embâcles

Gestion d'embâcles

Chaque année, avec les crues ou les coups de vents, de nombreux embâcles apparaissent dans la rivière ici ou là.

Les embâcles ont une origine “ naturelle “ liée à l’apport de bois morts issu de la ripisylve. La charge en bois mort peut être accentuée en cas de non entretien ou de mauvais entretien de la végétation rivulaire, une origine anthropique liée à l’incivisme de certains. Ainsi divers objets se retrouvent piégés dans la végétation aquatique, ouvrages hydrauliques, pile de pont (bouteilles, plastiques, cadavres d’animaux, caddies, etc.). Les embâcles naturels ont des volumes variables et sont constitués de branches et de bois morts. Localement, des arbres en travers sont présents et les embâcles évoluent au cours des saisons notamment.

C’est pourquoi, une surveillance régulière doit permettre d’agir avant une accumulation trop importante et l’arrivée de désordres (problème d’écoulement, risque d’inondation, risque d’érosion, etc.)

Cependant, tous les embâcles ne se valent pas sur l’urgence d’intervention. Il est vrai que des critères telle que la composition (bois, objets anthropiques), la localisation, la taille, l’impact ou les enjeux observés et les usages à proximité sont des éléments à prendre en compte.

Il s’agit d’avoir une gestion raisonnée de l’embâcle car il apporte une diversité d’écoulement, des caches pour la faune aquatique en rivière.

Par ailleurs, il faut avoir à l’esprit que le bois, source de carbone possède son cycle comme l’eau, l’azote, le phosphate et il est essentiel qu’une quantité puisse arriver dans nos mers et sur nos plages pour ses écosystèmes exceptionnelles.

 

approche globale de l'embâcle

Gestion différenciée de l’embâcle selon une approche globale

 

Si vous êtes confronter à ce genre de situation, alors n’hésitez pas à contacter le Syndicat pour des conseils voir une intervention comme celle avec Bigorneau.

 

 

 

 

 

 

 

Thématique

  • Entretien